The Broken Law

Bienvenue à toi jeune inconnu(e)
Le secret magique brisé,
Les sorcier déroutés,
La loi dictée par les moldus,

Tels sont les éléments clés de ce fo
Que nous te proposons
Et sur lequel nous espérons
Tu passeras des moments très beaux.


Aventure toi donc sans frein,
Ô Sorcier de coeur
Sur ce forum acquiert la grandeur
Car tu es entre bonnes mains.

The Broken Law

Le secret magique est tombé, le monde se déchire entre sorciers et moldus, quel sera ton camp ?
 

Partagez | 
 Girl with a smile like a sunshine ♦ Mary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Mary Lestrange

avatar
Je suis : Anglaise De : Sang-pur J'ai posté : 94
messages. J'ai : 62
MessageSujet: Girl with a smile like a sunshine ♦ Mary   Ven 24 Juin - 23:08

Mary Eleanor Lestrange
My Character

Calme : Elle ne s’énerve pas souvent la Lestrange, craignant trop des migraines carabinées. Oui parce que chaque fois qu’elle se met en colère elle a un troupeau d’éléphants qui dansent la gigue dans sa tête, c’est un peu douloureux. La voir perdre son sang-froid est donc aussi rare que de voir Aoife Davies gentille.
Fière : Reconnaître ses erreurs, demander de l’aide, ce genre de choses est difficile lorsqu’on atteint une certaine taille d’ego. Et malheureusement pour elle, Mary est assez fière pour que ça lui coûte quelque chose de s’excuser ou d’accepter ses erreurs. En revanche, lorsqu’elle dépasse les bornes, elle sait qu’il faut réparer sa bêtise, elle ne s’excusera pas mais fera en sorte que réparation soit faite.
Courageuse : Evidemment, c’est une Gryffondor, peut-être même téméraire. Elle a beau avoir un certain côté Serpentard, elle n’est pas du genre à être manipulatrice et à ruser pour arriver à ses fins. Au contraire, franche comme elle est – parfois trop –, elle fonce dans le tas avant de réfléchir et ne songe souvent aux conséquences de ses actes qu’après les avoir fait. Ca peut paraître stupide, c’est vrai, mais sa mère n’a jamais réussi à lui apprendre la patience et n’a pu que la protéger de ses actes.
Souriante : Cette Lestrange c’était la bonne humeur incarnée dans sa petite enfance, tout le temps à sourire, à rire, à répandre sa bonne humeur avec de petites blagues inoffensives. Elle égayait le Manoir Lestrange et faisait sourire sa mère à la santé fragile que l’emprisonnement de son mari n’a pas aidée. Si son humeur a du mal à rester au beau fixe avec les temps qui courent, elle fait tout de même tout son possible pour rester souriante et optimiste quoiqu’il arrive.
Malicieuse : Elle aime bien faire se moquer gentiment de ses amis ou coéquipiers. Lorsqu’elle est chez sa mère il lui arrive même de retourner en enfance et de faire des crasses de mauvais goût à son frère. Mais que voulez-vous ! C’est son petit frère et l’héritier de la famille, il faut bien qu’elle lui redescende les pieds sur Terre de temps en temps !
Sociable : S’il y a bien une chose qu’elle a appris en grandissant c’est d’avoir confiance en elle, aussi elle n’a pas peur d’aller vers les gens et fais en sorte de connaître le plus grand nombre de personne possible. Parce que ça l’amuse de devoir composer avec des gens totalement différents les uns des autres.
Bornée : Totalement. Mary, c’est même la définition de ce mot d’après son petit frère, elle restera sur ses positions, même en tort, même en danger. Vous avez beau développer nombre d’arguments solides comme du béton, un simple « non » de sa part et vous vous heurtez à plus dur encore que du béton. Ça s’est d’ailleurs assez mal passé entre certains profs et elle d’ailleurs, chacun défendant leur point de vue respectif avec… fougue ? Du coup elle s’est pris pas mal de colles. Ceci dit en grandissant elle a rapidement compris que les ordres étaient faits pour être respecté – du moins en mission – et  a appris à céder un peu plus souvent face à ses supérieurs – après tout elle est obligée d’obéir aux ordres, même s’ils ne lui plaisent pas – cependant elle reste plus butée que la moyenne.
Rancunière : Oh oui, on ne dirait pas comme ça mais Mary est incroyablement rancunière. Depuis qu’elle est toute petite elle note soigneusement toutes les crasses – enfin, celles vraiment importantes – qu’on lui a faites et attend bien patiemment son heure en cachant son jeu. La vengeance est un plat qui se mange froid, elle en a conscience et compte même prendre le sien glacé, lorsque personne ne s’y attendrait plus. Certains qu’ils étaient qu’elle avait oubliée et passée l’éponge.
Un rien solitaire : Elle a pris l’habitude de s’isoler au minimum une fois par jour pour pouvoir faire le plein de solitude – et de se rafraîchir les idées – et replonger la tête la première dans les intrigues qui agitent le ministère.
Nom : Lestrange, nom aux consonances dures et cruelles, le sang-pur et la magie entache cette réputation donc Mary n’a que faire.
Prénom : Mary, surnom qui s’est finalement transformé en prénom à part entière, plus proche de sa personnalité que le pompeux Eleanor donc l’avait affublé sa mère à sa naissance.
Âge : 24 ans et des poussières qu’elle parcourt cette terre, son merveilleux sourire aux lèvres.
Date de Naissance : Ce fut un 3 Mars de l’an 2006 qu’elle vint au monde, poussant un puissant cri qui révélait toute la force de ses poumons – qu’elle ne perdrait en rien avec l’âge à dire vrai.
Orientation sexuelle : Hétéro, messieurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous voulez déjouer son plan de vie ! (seule avec vingt chats en l’occurrence, histoire d’échapper au mariage arrangé que sa mère veut absolument lui faire faire)
Groupe : Neutre, s'il n'y avait qu'elle elle serait entrée dans la résistance mais elle est responsable de sa famille et doit donc veiller à sa sécurité. Et qui sait ce qu'elle pourrait faire dans ce but ?
Nationalité & Ascendance : Anglaise pure souche et d’un sang tout aussi « pur », même si ça ne veut plus dire grand-chose à cette époque.
Particularités : Loup-garou depuis ses dix ans, elle eut une période assez solitaire avant qu’elle ne réapprenne à avoir confiance en elle. Maintenant il n’y a plus grand-chose qui arrive à la faire rougir… enfin presque.
Baguette : Bois de Saule Pleureur, cœur de Dragon, 29 cm, très souple, préférable pour les sortilèges.
Patronus : Louve, étrange comme il rappelle son statut de loup-garou n’est-ce pas ? Eh bien, c’est certainement une malédiction mais Mary prend ça avec suffisamment de philosophie pour ne pas se tourmenter là-dessus.
Maison : Gryffondor, évidemment, Mary est une tête brûlée avant toute autre chose.
Situation Familiale : Célibataire ! Et vous avez vu son plan de vie, elle a l’intention de le rester un bout de temps.
Célébrité : La sublime Kaya Scodelario
Crédit : sparkles
My Physical

Mary est de taille moyenne, pas vraiment grande mais pas vraiment petite non plus. Elle est mince mais possède également une musculature fine qu’elle a surtout développée grâce à ces entraînements pour être Batteuse dans l’équipe, mais elle a continué en entrant chez les aurors. Un visage ovale et assez fin, des lèvres fines souvent recouverte d’une fine couche de gloss,  des yeux d’un gris acier perçant entourés de longs cils noir et de longs cheveux bruns chocolat qu’elle s’amuse à boucler de temps en temps la caractérisent. Elle peut dire sans honte qu’elle est belle mais n’est pas superficielle pour autant. A vrai dire, oui elle se maquille mais elle ne passe pas plus de cinq minutes devant son armoire, de toute manière sa mère s’en charge déjà pour elle et Cassiopée n’a de cesse que de vouloir rendre sa fille parfaite. Sur l’apparence tout du moins.
My Story

Mary Lestrange est née le 3 Mars 1980 dans le Manoir Lestrange, trois ans avant Alexis, son petit frère. Cassiopée Lestrange était la femme du fils de Rabastan Lestrange, Christopher. Celui-ci a vite suivit les traces de son père qu’il voyait comme un héros et a été emprisonné à Azkaban alors que Cassiopée tombait enceinte de son deuxième enfant. Celle-ci eut du mal à se remettre de l’emprisonnement de son mari qu’elle aimait malgré ses actions et sa santé – déjà fragile – le devint plus encore. Toute leur famille et leurs amis furent à ses petits soins durant tout le temps de sa grossesse, craignant une fausse couche. Cela rendit vite Mary jalouse de voir que tout le monde ne parlait que du futur bébé mais lorsqu’elle vit son petit frère pour la première fois elle fut ravie et charmée.

Si du haut de ses trois ans l’inquiétude d’être délaissée l’avait habité ça ne dura pas. Cassiopée a toujours eu une petite préférence pour son aînée et cela ne changea pas avec la naissance d’Alexis. Sa mère avait toujours voulu la protéger – ce qui ne manquait pas de faire râler Mary – malgré la mince déception qu’elle éprouvait en songeant que Mary ne serait jamais l’héritière à part entière de la famille Lestrange – elle était bien trop Gryffondor pour cela. Mary en avait relativement conscience et c’était pour sa mère qu’elle tentait de bien se tenir lorsqu’il y avait ses grands-parents aux idées un rien étriqués malgré l’envie de les secouer pour leur remettre les idées en place.

La famille – bien qu’heureuse – était réduite aux trois personnes qu’étaient la fragile Cassiopée, l’insolente Mary et le sage Alexis. Christopher n’était pas destiné à être libéré de la prison sorcière et Mary avait très bien compris que c’était parce qu’il avait fait de très méchantes choses à des gens qui n’étaient pas des « Sang-purs » comme disait grand-mère Edmée. Ainsi, à sa manière, Mary avait tenté d’instruire Alexis, c’est-à-dire en lui racontant des histoires où moldus et sorciers vivaient en harmonie, où les Sang-pur étaient gentils et aidaient les nés-moldus à s’intégrer. Elle ne cachait pas que ce n’était que des histoires mais faisait en sorte  que ça le fasse rêver, un monde en paix. Elle n’avait que sept ans mais elle était déjà habitée d’idées totalement contraires à celles de ses aïeux et pleine de bonne volonté pour améliorer le monde. Une petite idéaliste la Mary.

Au plus loin que remontaient ses souvenirs, sa mère l’avait toujours surnommé « ma petite lionne », lorsqu’elles étaient seules. Cela s’expliquait sans-doute par le fait que son comportement solaire et impertinent était si éloigné de celui que ses grands-parents attendaient d’elle. Elle ne côtoyait pas vraiment les autres enfants malgré qu’ils vivaient alors à Manchester et non pas au Manoir Lestrange. Il lui arrivait d’aller jouer avec les enfants qui allaient dans une aire de jeux pour enfant à côté de chez eux mais ce n’était pas très courant, c’était contraignant de cacher qu’elle était une sorcière avec des expressions bizarres à leurs yeux. Quant aux enfants sorciers, Mary voyait des enfants d’amis de sa mère mais elle les aimait rarement, c’était souvent les enfants d’anciens « aristocrates » et s’ils n’étaient pas forcément éduqués avec les mêmes idéaux que leurs parents ils avaient tout de même tendance à être trop arrogants.

A ses dix ans, il y eut une autre raison pour laquelle elle fut un peu plus isolée des enfants de son âge – moldus ou sorciers. Un loup-garou la mordit. Les trois Lestrange étaient allés dans une petite ville sorcière et, peu avant le retour alors que la nuit était tombée et la pleine lune levée, un loup-garou avait croisé leur chemin. Mary s’était instinctivement mis entre Alexis et la bête, elle n’avait pas réfléchi, comme cela lui arrivait souvent. Elle récolta une morsure à l’avant-bras droit et une nouvelle condition de créature magique. Cela ne resta pas secret bien longtemps mais elle restait tête droite et un rien arrogante malgré ses six petites années face aux piques et aux moqueries. Grâce à ce comportement qu’elle avait décidé de prendre dès qu’elle avait compris, elle transforma peu à peu cette pseudo-faiblesse en force, s’en servit pour paraître intouchable sur ce sujet aux yeux des autres.

Les années passèrent somme toute assez semblables et le temps de Poudlard arriva. Comme tout enfant magique grandissant dans une famille sorcière, Mary avait toujours rêvé de son entrée à Poudlard, l’école magique qui berçait les rêves ou les souvenirs de tous sorciers d’Angleterre. Etre répartie à Gryffondor ne fut pas une vraie surprise, grâce à sa mère elle s’y attendait un peu et était même fière d’être différente de sa famille. L’intégration se fit sans soucis, son naturel social et enjoué lui permettant de se faire des amis sans difficulté, charmé qu’ils étaient par son sourire rayonnant. Elle eut de nombreux amis, de toutes les maisons. Certains plus âgés, d’autres moins. Son amie la plus proche fut Elena Chase mais à part elle ça restait des amitiés assez superficielles. Des amitiés de cours – ceci dit, elle garda contact avec pas mal d’entre eux, on est sociable ou on ne l’est pas – mais des amitiés tout de même dont la plupart durèrent ses sept années d’études !

Pendant ses quatre ans d’études d’auror elle se lia d’amitié avec ses futurs collègues et devint titulaire il y a trois ans. Si ce n’est quelques petits problèmes de disciplines au début ça se passa bien. Evidemment elle a congé pendant trois jours chaque mois, du coup elle a moins de vacances aussi, mais elle ne se plaint pas. Il n’y a pas si longtemps les lycanthropes étaient encore considérés comme des monstres inaptes à vivre en société après tout.

Puis la Loi du Secret Magique a été brisée et les Inquisiteurs sont arrivés. Pour Mary ça ne fait aucun doute, elle ne les soutient pas. Pourtant elle est restée auror, parce que même si le Ministère est dirigé par des dictateurs sans merci elle ne peut pas se permettre de devenir un hors-la-loi : elle a une famille a protégé et sa mère est bien trop fragile pour supporter quoique ce soit d’autre dans sa famille. De plus son frère n’a pas fini ses études à Poudlard et Mary est le seul visage stable et mature qu’il connait – leurs grands-parents ayant rendu l’âme il y a quelques années et leur mère ressemblant à une poupée de porcelaine fissurée. Pour sa famille, Mary ronge son frein et donne l’illusion d’obéir aux ordres… tout en se trouvant une passion soudaine pour le sabotage discret de missions contre les sorciers recherchés. Et bien quoi ? Elle fait ce qu’elle peut pour enrayer les actions de son département déjà pas bien enthousiaste à chasser les sorciers qu’ils protégeaient il y avait encore peu de temps.
©️Elena Chase. Images By ©️Magnificient.


Prénom : Daphnée
Pseudo : Mary
Âge : 17 ans
Comment avez-vous connu le forum ?: J’suis une des trois boss… fondatrices Cool
Commentaire : Il est beau hein ? *^*
Code du règlement :

©Elena Chase.


Dernière édition par Mary Lestrange le Ven 4 Nov - 22:57, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar
J'ai posté : 117
messages. J'ai : 242
MessageSujet: Re: Girl with a smile like a sunshine ♦ Mary   Jeu 4 Aoû - 11:14



Ma Serpynette préférée est dans la place ! Faites place ! (Non, pas au Prince Ali mais à Marynette)


Tu es officiellement validé ! Félicitations ! Il y a à présent mille et une choses à faire ! Premièrement il va falloir aller
Recenser ton Avatar. En second, il te faut recenser ton Rang.

Pour continuer dans l'administration, tu peux créer ton Journal de Bord ainsi que ta Fiche de Liens.

Si tu as du mal à débuter dans le RP, jette donc un coup d'œil à la Recherche RP et on se fera un plaisir de te trouver un partenaire ! Si tu es un peu perdu et que tu as besoin d’un guide va donc par Ici, on t’en trouvera un sans soucis !

Pour t'aider un peu mieux à comprendre le système de points, tu as un sujet À cet Endroit ! Pour te garder actif, les Activités sont faites pour toi.

Enfin, si tu y penses, quelques Votes seront le Bienvenue, cela amènera peut-être d'autres âmes comme la tienne ici bas.

En espérant que ton séjour parmi nous soit des plus agréables. N'hésite pas à te tourner vers le staff pour quoi que ce soit !


Le Maître du Jeu,

© Elena Chase
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotterworld.forumactif.org
Girl with a smile like a sunshine ♦ Mary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Broken Law :: Pour Bien Commencer :: Here I Am :: Présentations validées :: Adultes-